begarat

Begarat apparaît un et plusieurs à la fois : véritable chimiste du ton, c’est le peintre de la délicate analyse et le savant des dosages. Poète attentif aux variations de la lumière, c’est également un fin styliste, soucieux de cette géométrie de courbes et d’arabesques qui, animant les formes d’un rythme et d’une respiration, nous les font apparaître encore plus belles. Peu à peu, l’oeil est inondé par ce domaine pictural d’un irréalisme féérique qui garde intact tout le charme et la sensibilité de la chose vue.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest