EPSON DSC picture

Surmontés par le bleu lisse et dense d’un ciel azur, les villages aujourd’hui identifiables ont pris de la surface, de l’assise et investissent en espaliers, collines et mamelons. On reconnaît aisément en lignes sobres, nettes, Bonnieux, Gordes, Murs, Rousillon…Entre Ventoux et Drôme Provençale, ils occupent aujourd’hui le rôle central des compositions de Taussac où les ocres et les jaunes nacrés des constructions s’arriment aux ors orangés de l’assise des tableaux. Ainsi en tiers quasi équidistants, les bleus et les jaunes ménagent les verts qui parsèment aussi le milieu du tableau. Harmonie, solidité, pureté de l’épure et des tons, tout concourt à orchestrer les couleurs d’élection, comme les mouvements d’un concerto de Ravel dans la prosodie chromatique de sa Provence.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest